Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Les Gilets jaunes : dynamique et structuration en ligne d'un mouvement social inédit

Les Gilets jaunes : dynamique et structuration en ligne d'un mouvement social inédit

Recherche
Les Gilets jaunes : dynamique et structuration en ligne d'un mouvement social inédit
1024px-gilets_jaunes_au_havre.j

Présentation de rapports de recherche de l’Université Toulouse 3 sur les gilets jaunes au séminaire Médias du Carism le 17 avril

  • Mercredi 17 avril, de 15h à 17h (Centre Assas, salle 314) : 

Brigitte Sebbah, maître de conférences et Natacha Souillard, doctorante en sciences de l’information et de la communication à l’Université Toulouse 3, suite à leurs rapports de recherche écrits notamment avec Nikos Smyrnaios interviendront sur "Les Gilets jaunes : dynamique et structuration en ligne d'un mouvement social inédit", disponibles en ligne:

https://www.lerass.com/opsn/

 

« Gilets jaunes : dynamique et structuration en ligne d'un mouvement social inédit »,

Premières lignes du premier rapport:

Les gilets jaunes, une mobilisation née en ligne d’abord sous les traits d’une pétition forte de presque un million de signatures depuis son lancement par Priscillia Ludosky au mois de mai dernier. Viennent ensuite les groupes Facebook, puis les blocages des manifestants munis d’un équipement de protection individuelle (EPI)2 destiné à améliorer la visibilité d’une personne en situation dangereuse, colorant plus de 2 500 lieux de contestation en France le 17 novembre et les jours suivants. Ce mouvement inédit recouvre une complexité sociale inaperçue ou écrasée par les cadrages médiatiques ou par les commentaires partiels des observateurs. La dimension rhizomatique du mouvement, son inorganisation apparente, l’absence (ou la multiplicité) de portes parole, la convergence progressive des revendications, autant de postures, d’acteurs, d’arènes qui ont pour point commun l’effet de sidération et la rupture d’intelligibilité pour les commentateurs de la vie publique. Le résultat c’est une multitude de discours produits sur les gilets jaunes qui ne sont basées que sur des opinions non étayées empiriquement, des postures idéologiques ou des fantasmes.

Notre étude a pour ambition d’interroger le mouvement des gilets jaunes en ligne dans ses intersections, ses marges et ses multiples arènes (Facebook, Twitter, la presse quotidienne nationale, les commentaires de la pétition) à partir d’un matériau consistant. L’un de nos objectifs est notamment de confronter les discours générés par les gilets jaunes dans divers espaces publics numériques à leur traitement médiatique. Pour ce faire, nous nous appuyons sur une méthode lexicométrique qui a l’avantage de nous offrir une vue d’ensemble afin de relever les éventuels décalages ou contradictions et repérer les points aveugles.

L'accès au séminaire est ouvert à toutes et tous sous condition d’inscription préalable auprès d’Arielle Haakenstad à l’adresse : carism@u-paris2.fr