Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Carism - Organisation

Organisation

porte_carism.jpg

Le Carism est le laboratoire de rattachement des enseignants-chercheurs de l’Institut Français de Presse (IFP), l’une des plus anciennes institutions d’enseignement dans ce domaine (1937) ; il est rattaché à la fois à la 71e (Sciences de l’information et de la communication) et à la 22e (Histoire et civilisations) sections du CNU (Conseil national des universités). Situé à deux pas du centre Assas de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas, il a été successivement dirigé par Josiane Jouët (2004-2010), Frédéric Lambert (2010-2014) et Rémy Rieffel (2014-2018). La direction est assurée actuellement par Cécile Méadel avec Tristan Mattelart comme directeur-adjoint chargé notamment des relations internationales.

De création relativement récente (décembre 2004), le Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaires sur les médias (Carism EA 2293) bénéficie, au sein des sciences de l’information et de la communication, d’une identité forte ; le dénominateur commun de ses travaux réside en effet dans l’étude des phénomènes de communication à partir d’une entrée « Médias ».

L’ancrage académique de ses chercheurs est en sciences de l’information et de la communication traversées par des perspectives plurielles : la sociologie, le droit, l’économie, la sémiologie, l’histoire, la science politique. Les recherches et orientations du laboratoire sont élaborées de manière collective et définies en fonction de trois, puis désormais quatre axes prioritaires.

Dans le cadre du Carism, un effort constant est fait pour que la recherche contractuelle et la recherche fondamentale profitent aux doctorants ainsi qu’aux étudiants de Masters 2.

La direction est assistée d’un bureau du laboratoire (actuellement deux enseignants chercheurs et une déléguée des doctorants) qui se réunit régulièrement pour faire le point sur les projets et problèmes en cours.

Une assistante de recherche assure le secrétariat général du centre et l'appui à la recherche. Elle est statutairement membre du bureau et du conseil du laboratoire.

Le Conseil du laboratoire est formé des quinze enseignants chercheurs, de la déléguée des doctorants, d'une doctorante élue au conseil de l’École Doctorale et d'un doctorant élu au Conseil scientifique de l'Université auxquels se joignent les chercheurs associés. Il se réunit une fois par an pour définir les grandes orientations de recherche, évaluer les besoins financiers, programmer colloques et séminaires, répondre aux attentes et besoins des enseignants et des doctorants.

Depuis 2015 un certain nombre de chercheurs d’autres universités ont obtenu le statut de chercheurs associés. L’objectif est de les intégrer aux recherches du Carism et de les associer aux séminaires internes. Ils sont actuellement au nombre de onze.

L’organigramme du Laboratoire s’organise donc autour d’une représentation collégiale des enseignants chercheurs et de la présence des doctorants. Les statuts du laboratoire, délimitent les responsabilités. Les représentants des doctorants sont associés à la vie scientifique. La politique de recherche est systématiquement débattue. Les axes du laboratoire sont portés en co-responsabilité par deux membres du laboratoire pour chaque axe.

Un autre principe de collégialité structure de fait les activités du laboratoire. Il concerne d’une part les activités scientifiques : les colloques internationaux, les colloques nationaux, les journées d’études, le séminaire annuel, les demandes de BQR, les projets ANR, les GIS, sont portés par les chercheurs qui engagent ces projets. Il concerne d’autre part la formation à la recherche avec les cours doctoraux, les doctoriales, les ateliers de recherche. Ces activités sont réparties en termes de responsabilité entre l’ensemble des enseignants-chercheurs du laboratoire et les doctorants.

CARISM