Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Rhéa EDDE

Rhéa EDDE

Équipe
Rhéa EDDE
Les travaux de Rhéa Eddé se situent au croisement des SIC, de la sociologie et du droit. Ils portent sur les transformations et dynamiques contemporaines de la justice, de ses acteurs, en particulier les avocats, et de leurs pratiques médiatiques. Ses recherches récentes examinent la communication et les médias dans le cadre des usages du droit en tensions (revendication/ contestation ; règlementation/régulation ; répression). Ses différents centres d’intérêts sont dans le droit fil de son expérience professionnelle extra-universitaire, de plusieurs années, en communication/médias et en droit, acquise au sein d’entreprises privées et d’organismes publics.

Thèse

 « Les avocats, la communication et les médias en France de 1945 à nos jours » sous la direction de M. le Professeur Fabrice d’Almeida, soutenue le 15 décembre 2015, à l’Université Panthéon-Assas, Paris II. Membres du jury : Mme Valérie Devillard (présidente du jury), Mme Anne-Claude Ambroise-Rendu (rapportrice), M. Olivier Thévenin (rapporteur).

Résumé

Cette thèse porte sur l’étude d’un groupe socio-professionnel, les avocats, leurs cultures, leurs pratiques professionnelles de communication et leurs usages des médias en France de 1945 à nos jours. Ce travail de recherche se situe au confluent de plusieurs disciplines : les sciences de l’information, le droit, la sociologie et l’économie-gestion. Il a nécessité la constitution d’un vaste et diversifié corpus médiatique, juridique, économique et sociologique.
Ces dernières décennies, l’exercice de la profession d’avocat s’est transformé. L’économie de marché a envahi le droit et provoqué un changement culturel au sein de l’avocature. Jadis accomplissant une mission de service public de la justice, l’avocat exerce aujourd’hui un métier. L’avocature française a dû se réformer pour s’adapter à la mondialisation, à la déréglementation et dérégulation du marché des services juridiques prônées par l’Union européenne, et à la concurrence de nouveaux acteurs et de nouveaux modes de production des prestations juridiques. Elle a ainsi assoupli ses règles déontologiques, notamment en matière de communication, pour préserver son pré-carré. La communication devient le nouveau paradigme pour appréhender cette profession et interroge les enjeux politiques et sociaux de ce phénomène : légitimation du rôle de l’avocature dans un contexte concurrentiel, construction de nouvelles règles du jeu, transformation de l’exercice du métier et ancrage dans une économie d’opinion.
Dans une approche pluridisciplinaire, l'analyse de la communication et de l’usage des médias par l’avocature, dans ses différentes composantes (institution représentative de la profession, pénalistes ténors du barreau ou cabinets d’avocats d’affaires), montre des pratiques diverses à l’image d’une profession plurielle. De l’artisan du droit, l’avocat est devenu un prestataire de services, et tendrait à devenir une marque.

Thèmes de recherche

Les professions juridiques et leurs usages de la communication et des médias.

  • Transformations et dynamiques de ces professions, de leurs cultures et de leurs pratiques de communication.

Communication et Médias dans le cadre des usages du droit en tensions.

  • Revendiquer et Contester (1er usage). Les mouvements sociaux et les luttes de la société civile au triple prisme du droit, des médias et de l’espace public : stratégies de mobilisation, répertoires d’action et co-construction des causes.
  • Réglementer et Réguler (2ème usage). Les mises en œuvre pratiques du droit en tant qu’outil de réglementation et de régulation de la communication et des médias.
  • Réprimer (3ème usage). Les stratégies médiatiques et de communication des autorités publiques, quand elles usent du droit comme instrument de répression et de conservation sociale, afin d’assurer et de légitimer leur pouvoir et celles des formes de résistance qui leur font face.

 

Formation

  • Doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication, Mention Très Honorable avec les Félicitations du jury à l’unanimité, Université Panthéon - Assas, décembre 2015.
  • Master 2 Sciences Politiques et Sociales - Mention Médias Information Communication – Spécialité Médias, Langages et Communication. Université Panthéon - Assas, 2008.
  • Titulaire de l’Examen d’entrée au Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocats Paris, 2001.
  • DEA Droit Public Interne - Mention Droit Constitutionnel - Droit Administratif, Université Panthéon - Sorbonne, 2001.
  • DESS Droit Immobilier et de la Construction, Université Panthéon - Assas, 2000.
  • Diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, 1999.                   
  • Maîtrise en Droit Public, Université Panthéon - Assas, 1997.

 

Interventions

  • « La profession d’avocat face à la logique économique : une lutte pour sa survie », 16èmes Journées internationales de sociologie du travail JIST, Le travail en luttes. Résistances, conflictualités et actions collectives. Paris : Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (Lise), CNAM-CNRS, 9-11 Juillet 2018.
  • « Internet : de l'utopie de la liberté à la liberté surveillée », 2ème Congrès de la Société pour l’histoire des médias (SPHM), Rêver d’un autre monde. Médias, utopies et expérimentations de l’époque moderne à nos jours. Paris : Université Panthéon-Assas, 23-25 Mai 2018.
  • “From judicial defense to media defense: the rise to stardom of the criminal lawyer”, XXVII Conference of the International Association for Media and History (IAMHIST) Paris : Université Panthéon- Assas, 10-13 Juillet 2017.

 

Publications principales

Publications récentes

Chapitres d’ouvrages scientifiques

  • EDDE, Rhéa. « L’art contemporain dans les monuments historiques : audace ou sacrilège ? L’exposition Jeff Koons au Château de Versailles » In LAMOUREUX, Ève, PAQUETTE, Julie, SIROIS, Emmanuelle, dir. Art, entre liberté et scandale. Etudes de cas. Québec : Éditions Nota bene, 2020, p.121-139.
  • EDDE, Rhéa. « Les cabinets d’avocats et la solidarité : choix opportuniste ou prise de conscience ? » In ROUQUETTE, Sébastien, CHAUZAL-LARGUIER, Christelle, dir. La solidarité une affaire d’entreprise ? Une dynamique en émergence. Clermont-Ferrand : Presses Universitaires Blaise Pascal, 2018, p.27-50.

Articles dans des revues répertoriées à comité de lecture

  • EDDE, Rhéa. « Le silence : une stratégie discursive des avocats pénalistes dans les affaires judiciaires médiatiques », Semen - Revue de sémio-linguistique des textes et discours, automne 2019, n°46, p.105-126.
  • EDDE, Rhéa. « Les violences conjugales au Liban : du problème privé à la cause publique », Autrepart, 2018, n°85, p.109-131.
  • EDDE, Rhéa. « « Robe sur robe ne vaut ». Les femmes au sein de la profession d’avocat en France », Chroniques du Travail, décembre 2018, n°8, p.58-77.
  • EDDE, Rhéa. « Le Droit : un outil de régulation du cyberespace ?  Le cas du droit à l’oubli numérique». L’Homme et La Société, janvier-avril 2018, n°206, p.69-94.

 

Enseignements

Cours Magistraux

  • Droit européen et international des médias (M2, IFP, Université Panthéon-Assas, 2016-2020).
  • Droit de la sécurité et normes de surveillance (DU, CFP, Université Panthéon-Assas, 2019-2020 et 2017-2018).
  • Communication locale (M1, Université Paris Nanterre, 2018-2019).
  • Espace public et Technologies de l’information et de la communication (M2, Université Paris Nanterre, 2018-2019).
  • Théories et Culture de l’information et de la Communication (L3, Université Paris Nanterre, 2017-2019).
  • Les organisations et leur environnement : RSE, Normes et Société (M1, Université Paris Nanterre, 2017-2019).
  • Droit de l’information (L3, Université Paris Nanterre, 2017-2019).
  • Analyses d’usages et usages sociaux de l’information (M1, Université Paris Nanterre, 2017-2018).

Travaux dirigés

  • Analyses d’usages et usages sociaux de l’information (M1, Université Paris Nanterre, 2018-2019).

 

Financements

2017 - 2019 : Attachée temporaire d’enseignement et de recherche, Université Paris Nanterre.

 

Autres responsabilités /expériences professionnelles

Expérience professionnelle extra-universitaire en Communication/Médias/Marketing (6 ans)

  • Fonctions occupées : Responsable Communication et Marketing (cabinet d’avocats d’affaires) ; Chef de projets (agence étatique d'expertise sanitaire et scientifique en cancérologie).
  • Secteurs : Communication des secteurs réglementés - Communication publique - Communication et Marketing du secteur juridique.
  • Expertise : Définition, coordination et mise en œuvre des stratégies de Communication interne et externe, de Marketing et de Business Development - Création et Management d’un Service - Campagne de communication média et hors média - Médiatisation d’une organisation et/ou d’une personnalité - Politique de contenus, stratégie et storytelling - Communication digitale - Animation de sites web - Vulgarisation de l’information technique - Communication évènementielle - Relations presse - Communication de crise - Gestion de la relation client.

Expérience professionnelle extra-universitaire en Droit (4 ans)

  • Secteurs : Collectivité territoriale - Cabinet d’avocats d’affaires - Entreprise.
  • Disciplines : Urbanisme - Immobilier - Communication.
  • Expertise : Audit juridique - Négociation et rédaction de contrats immobiliers et commerciaux - Notes juridiques - Rédaction et gestion de marchés publics de communication - Veille juridique - Sécurisation juridique des actions de communication (sites et supports).