Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - marguerite Borelli

marguerite Borelli

Équipe
marguerite Borelli
Thèse : « Google, Facebook et Twitter comme intermédiaires des conflits contemporains » sous la direction de Cécile Méadel et Romain Badouard

Résumé

L’exploitation des réseaux sociaux numériques à des fins politiques et stratégiques confère de facto aux acteurs privés qui possèdent les plus grandes plateformes un rôle d’intermédiaire au sein des conflits contemporains. Il convient ainsi d'interroger la capacité de ces multinationales à agir en tant qu'acteurs de la sécurité internationale, puisque leurs services, politiques, et infrastructures techniques encadrent les relations entre attaquants et attaqués. Au croisement des sciences de l’information et de la communication, des études stratégiques et des relations internationales, cette thèse explore la gestion par Google, Facebook et Twitter des usages de leurs services ayant été identifiés par la France, le Royaume-Uni et les États-Unis comme des menaces à leur sécurité et à leur défense nationales (communication terroriste, ingérence étrangère et campagnes de désinformation contre les forces armées).

Thèmes de recherche

Réseaux sociaux numériques, ‘GAFAM’, sécurité internationale, terrorisme et lutte contre les extrémismes violents

Mémoire (s) de recherche

- L3 : « The tabloidization of terrorism news: a universal phenomenon? A test of François Debrix’s theory of tabloid terror on French television news after the November 2015 Paris attacks », Mémoire rédigé sous la direction de Félix Ciută, 2017, University College London.
- M2 : « With great (structural) power comes great responsibility: Characterizing the agency of social media giants in countering terrorism and violent extremism », Mémoire rédigé sous la direction de Frédéric Ramel, 2019, École doctorale de Sciences Po.

Formation

Bachelor en European Social and Political Studies (ESPS), University College London, Londres, 2017
Master en Science politique, mention Relations internationales, École doctorale de Sciences Po, 2019.

Publications

Recensions

  • Marguerite Borelli. Corneliu Bjola et James Pamment (dirs.), Countering Online Propaganda and Extremism : The Dark Side of Digital Diplomacy, Londres et New York, Routeledge, 2018, 214 pages. Les Champs de Mars, à paraître en 2021.
  • Marguerite Borelli. Pascal Ory, Ce que dit Charlie. Treize leçons d’histoire, Paris, Gallimard, 2016, 236 pages. Le Temps des Médias, n° 30, Printemps 2018.
  • Marguerite Borelli. Pierre Lefébure et Claire Sécail (dir.), Le Défi Charlie. Les médias à l’épreuve des attentats, Paris, Lemieux éditeurs, 2016, 381 pages. Le Temps des Médias, n° 27, Automne-Hiver 2016/2017.

Articles

  • Valérie Schafer, Francesca Musiani, et Marguerite Borelli. "Negotiating the web of the past - web archiving, governance and STS". French Journal for Media Research, n° 6, 2016.

Chapitres d’ouvrages

  • Valérie Schafer, Francesca Musiani, et Marguerite Borelli. "Le patrimoine culturel immatériel pour aider à penser le patrimoine nativement numérique". In : Marta Severo and Séverine Cachat (dirs.), Patrimoine culturel immatériel et numérique, pp. 131–144. Paris : L’Harmattan, 2017.

Enseignements

M2, Information culture et conflits, 2020, Institut français de presse (IFP), Université Paris 2 Panthéon-Assas

Financements

Contrat doctoral de l’ED EGIC, 2020-2023