Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - La presse culturelle aujourd’hui

La presse culturelle aujourd’hui

Recherche
La presse culturelle aujourd’hui
Appel à communications "La presse culturelle aujourd'hui : un genre médiatique en reconfiguration ?

Appel à communication pour un colloque prévu les 9 et 10 mai 2022

La presse culturelle aujourd'hui : un genre médiatique en reconfiguration ?

Université Paris 2 Panthéon-Assas
391, rue de Vaugirard, 75015 PARIS

La presse culturelle actuelle recouvre des formats extrêmement divers : elle peut être une revue de critique d’art comme May ou d’histoire de l’art comme La revue de l’art, une revue généraliste comme Connaissance des arts ou plus pointue comme Frog, un guide culturel comme Télérama ou un magazine qui traite de l’actualité par le prisme de l’art comme Mouvement ou encore une revue consacrée à un art en particulier comme Les Cahiers du cinéma. Tout ceci sans compter l’incroyable variété de la presse culturelle en ligne, rassemblant des blogs amateurs, des podcasts mais aussi des revues numériques, si l’on pense par exemple à Point contemporain1 où la version en ligne prime sur la version imprimée, ou à l’invention de formats 100 % numérique sur le modèle pure player comme anciennement Fluctuat ou aujourd’hui ParisArt ou ArtViewer.

Ce colloque international a pour ambition d’embrasser cette diversité et entend mettre en évidence la manière dont les médias – traditionnels et en ligne – portent un regard sur les arts plastiques, les arts vivants, l’architecture, le design graphique, le cinéma, la littérature, la musique ou encore le patrimoine. De façon plus large, les communications pourront également porter sur les produits des industries culturelles (jeux vidéos, audiovisuel).
Par ailleurs, le périodique artistique dont les tirages sont souvent faibles et le lectorat a priori réduit mérite d’être analysé avec les outils info-communicationnels, il a beaucoup à nous apprendre sur les représentations collectives et les manières de débattre en société autour de l’art contemporain et de l’actualité culturelle.

Aucune limite restrictive n’est posée quant au champ artistique traité. Les interventions pourront s’appuyer sur un ou plusieurs des axes suivants ; ceux-ci sont proposés à titre indicatif et ne prescrivent nullement le contenu des propositions. Nous souhaitons privilégier une approche interdisciplinaire. Si le point de départ est une approche communicationnelle, nous encourageons également les propositions venues de l’histoire de l’art, des arts plastiques, des études littéraires… Ce colloque entend favoriser les échanges entre chercheur.se.s et acteurs.trices culturel.le.s et médiatiques et permettre les discussions au croisement de positionnements pratiques et théoriques.

Icône PDFAppel à communication - La presse culturelle aujourd'hui

Modalités de soumission

Nous vous remercions de présenter votre proposition de communication de la manière suivante :

  • Sur la 1ère page, indiquez le titre de votre communication, une courte note bio-bibliographique (500 signes maximum, en précisant votre nom, prénom et appartenance institutionnelle) et votre adresse de courrier électronique.
  • Les pages suivantes veilleront à être anonymisées et comporteront : le titre de la communication, la proposition de communication de 2 000 signes maximum espaces compris, bibliographie indicative non incluse.

Votre proposition est à envoyer en format .doc ou .odt par courriel.

Les propositions feront l’objet d’une évaluation en double aveugle par les membres du comité scientifique du colloque. La date limite de soumission des propositions est fixée au 20 décembre 2021.

Le colloque donnera lieu à un projet éditorial s’appuyant sur une sélection de communications.

Calendrier prévisionnel

  • Envoi de l’AAC : 20 octobre 2021
  • Date limite d’envoi des propositions : 20 décembre 2021
  • Communication de la décision du Comité Scientifique : 20 janvier 2022
  • Journées du colloque : 9 et 10 mai 2022

Comité d’organisation

  • Lucie ALEXIS, maîtresse de conférences, université Grenoble Alpes, Institut de la communication et des médias, GRESEC, chercheuse associée au CARISM et à l’Institut national de l’audiovisuel
  • Flore DI SCIULLO, docteure en sciences de l’information et de la communication, ATER, université Paris 2 Panthéon-Assas, Institut français de presse, chercheuse associée au CARISM

Comité scientifique

BLANDIN Claire (professeure, université Sorbonne Paris Nord, LabSIC) BOIVENT Marie (MCF, université Rennes 2, laboratoire PTAC) BULLICH Vincent (MCF HDR, université Grenoble Alpes, GRESEC) CROISSANT Valérie (MCF, université Lyon 2, ELICO), DESEILLIGNY Oriane (MCF, université Sorbonne Paris Nord, GRIPIC) DESMET Nathalie (commissaire, MCF, Université Paris 8, AIAC) DEVILLARD Valérie (professeure, université Paris 2 Panthéon-Assas, CARISM) LAFON Benoît (professeur, université Grenoble Alpes, GRESEC), LAMBERT Frédéric (professeur, Université Paris 2, CARISM) MOURATIDOU Eleni (MCF HDR, université Sorbonne Paris Nord, LabSIC) STEAD Evanghelia (professeure, USVQ, CHCSC), RIEFFEL Rémy (professeur, université Paris 2 Panthéon-Assas, CARISM) RINGOOT Roselyne (professeure, université Grenoble Alpes, GRESEC) SAEMMER Alexandra, (professeure, Université Paris 8, CEMTI) WRONA Adeline (professeure, université Paris 4, GRIPIC)