Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Colin ROBINEAU

Colin ROBINEAU

Colin ROBINEAU
Chercheur associé au laboratoire Carism, Colin Robineau enseigne actuellement au département de sciences sociales de l’université de La Réunion. Ses travaux se situent au croisement de la sociologie, de la science politique et des sciences de l’information et de la communication

Thèmes de recherche
Sociologie de l’engagement ; Militantisme ; Socialisation ; Politisation ; Dispositions critiques ; Radicalités politiques ; Mobilisations ; Actions collectives ; Mouvements sociaux ; Autonomie ; Écologie ; Démocratie et participation politique ; Espaces et contre-espaces publics

Situation universitaire

Fonction actuelle : Enseignant contractuel à la faculté de lettres et sciences humaines de l’Université de La Réunion, chercheur associé aux laboratoires Carism (Université Paris 2) et LCF (Université de La Réunion).

Qualifié aux fonctions de maître de conférences dans les 4ème (Science politique) 19ème (Sociologie, démographie) et 71ème (Sciences de l’information et de la communication) sections du CNU.

Titulaire d’un doctorat en Sciences de l’information et de la communication réalisé sous la direction de Madame le Professeur Valérie Devillard à l’Institut Français de Presse – laboratoire Carism (Université Paris 2 Panthéon-Assas).

•    Doctorant contractuel avec missions d’enseignement (2012-2015) à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas.

•    Thèse soutenue le 22 novembre 2017 sous le titre : « La politisation en terrain militant ‘radical’. Ethnographie d’un squat d’activités de l’Est parisien ».
Membres du jury : Tristan Mattelart (Président), Fabien Granjon (Rapporteur), Yves Sintomer (Rapporteur), Gérard Mauger et Geneviève Pruvost.
Mention très honorable avec les félicitations du jury Prix de thèse de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas
 
Publications

OUVRAGES

Colin ROBINEAU, Devenir révolutionnaire. Sociologie de l’engagement autonome, Paris, La Découverte, 2022.

CHAPITRES D’OUVRAGES

  • Colin ROBINEAU, « Saisir l’espace public depuis ses marges contestataires. La Kuizine ou comment rester en équilibre sur le fil de la radicalité ? », in Grégoire Molinatti, Bernard Idelson et Christiane Rafidinarivo (dir.), Hybridation politique des mouvements sociaux, La Réunion, Presses Universitaires Indianocéaniques, 2022, à paraître.
  • Colin ROBINEAU et al., « Islamophobia in the right-wing Portuguese opinion press (2015-2020) », in Abdelwahed Mekki Berrada et Leen d’Haenens (dir.), Islamophobia, Extremism and Radicalism : Exploring the Nexus, Leuven, Leuven University Press, 2022, à paraître.
  • Colin ROBINEAU, « Las formas culturales, artísticas y estéticas en la socialización militante : un acceso heurístico para aprehender la construcción de los imaginarios revolucionarios », in Alberto Da Silva et Gabriela Freitas (dir.), Les Arts dans la Culture de l’image contemporaine, Paris, Les Éditions Hispaniques, 2022, à paraître.

ARTICLES PUBLIÉS DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

  • Colin ROBINEAU, « Pour une sociologie des écologistes radicaux. Quelques éléments programmatiques », e-cadernos CES, n° 34, 2020.
  • Colin ROBINEAU, « S’engager corps et âme. Socialisations secondaires et modes de production du militant ‘autonome’ », Agora débats/jeunesses, n° 80, 2018, p. 53-69.
  • Colin ROBINEAU, « Constituer un contre-public en marge des médias : négociations, circulations et normativités d’un discours ‘révolutionnaire’ au sein d’une cantine de quartier », Études de communication, n° 47, 2016, p. 131-148.
  • Colin ROBINEAU, « Quand le sociologue est dans la confidence : les fonctions et les usages sociaux du secret en terrain militant radical », ¿Interrogations?, n° 22, 2016.

AUTRES PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

Colin ROBINEAU, « Ouvrir les portes d’un squat d’activités à des non-militants pour amorcer une politisation. Conditions et enjeux de la mise en suspens du sens pratique », Savoir/Agir, n° 38, 2016, p. 53-59.
 
Communications scientifiques

CONGRÈS ET COLLOQUES INTERNATIONAUX

  • « Saisir l’espace public depuis ses marges contestataires. La Kuizine ou comment rester en équilibre sur le fil de la radicalité », Colloque international « Hybridation politique des mouvements sociaux et démocratie : stratégies de représentation, délibération et participation des acteurs » organisé par le Laboratoire de recherche sur les espaces créoles et francophones (LCF – Université de La Réunion), Saint-Denis, octobre 2021.
  • « From outsider to insider status : challenges and methodological issues of participant observation in a ‘radical’ activist field », 26ème Congrès mondial de science politique de l’IPSA (International Political Science Association), 10-15 juillet 2021.
  • « A criação do tempo revolucionário: experiências passadas e devires » (avec Camila Arêas), Colloque international « Nas garras do presente » organisé par le département de philosophie de l’Université d’État de Rio de Janeiro (UERJ), 18 juin 2021.
  • « Les catégories de classement comme partie prenante d’un processus de re-socialisation. Le cas de militants engagés dans le ‘milieu autonome’ », 8ème Congrès de l’AFS (Association française de sociologie), RT 50 « Socialisations », Aix-Marseille, 27-30 août 2019.
  • « Politiser en construisant du commun : le cas d’un squat d’activités de l’Est parisien », Congrès international de Cerisy « Territoires solidaires en commun : controverses à l'horizon du translocalisme », Cerisy, 12-19 juillet 2019.
  • « Des configurations familiales propices à la critique ? Le cas de militants autonomes porteurs d’un habitus polarisé », 15ème Congrès de l’AFSP (Association française de science politique), ST 63 « Sociologie politique des utopies communautaires », Bordeaux, 2-4 juillet 2019.
  • « Quand l’appropriation d’un territoire génère de nouvelles relations de propriété : regard croisé sur trois études de cas » (avec Margot Verdier et David Frati), 2ème Conférence Internationale de l’ICAGG (International Conference of Anarchist Geographies and Geographers), Rabastens, 12-16 juin 2019.
  • « Le dépassement de l’entre-soi militant comme préalable à la construction d’un commun. Le cas d’un squat d’activités de l’Est parisien », Workshop international « Le translocalisme des communs » organisé par la Chaire d’économie sociale et solidaire de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée, Cité Descartes, 14 mai 2018.
  • « Understand the Construction of a Revolutionary Habitus by Spaces of Socialization: A Sociological Approach Based on Life Stories », 24ème Congrès mondial de science politique de l’IPSA (International Political Science Association), Poznań, 23-28 juillet 2016.
  • « An Anarchist Squat in Northeastern Paris : A Future Here and Now ? », 3ème forum de sociologie de l’ISA (International Sociological Association), Vienne, 10-14 juillet 2016.
  • « Las formas culturales, artísticas y estéticas en la socialización militante : un acceso heurístico para aprehender la construcción de los imaginarios revolucionarios », École Internationale « Les arts dans la culture de l’image contemporaine », organisée par l’Université de Brasilia (Brésil) et l’Université Paris-Sorbonne, Brasilia, 7-19 décembre 2015.

JOURNÉES D’ÉTUDE ET SÉMINAIRES DE RECHERCHE

  • « Les usages journalistiques de la notion d’‘islamophobie’ dans la presse d’opinion portugaise (2010-2020) » (avec Camila Arêas), Journée d’étude « Les résonances islamiques en Occident » organisée par Bénédicte Letellier et Guilhem Armand (laboratoire DIRE), Université de La Réunion, Saint-Denis, 4 mars 2022.
  • « Habitus polarisés et socialisations militantes : pour une sociogenèse des dispositions critiques », séminaire du Laboratoire d'études sociologiques sur la construction et la reproduction sociales (LESCORES – Université de Clermont-Ferrand), 23 mars 2021.
  • « L’alimentation comme point de départ à la construction d’une ‘solidarité de classe’. L’expérience d’une cantine populaire », séminaire de l’EHESS « Sciences sociales et alimentation » organisé par Thomas Depecker, Angèle Fouquet et Bérangère Véron, Paris, Campus Jourdan, 13 décembre 2019.
  • « Brouillage des frontières et du sens de sa place. De la nécessaire sortie du terrain comme rétablissement du regard éloigné », séminaire de l’EHESS « Ethnographie des alternatives » organisé par Geneviève Pruvost et Stéphane Tonnelat, Paris, centre Raspail, 19 mars 2019.
  • « L’autonomie au prisme (et au prix) de l’engagement radical », Journée d’étude de l’association Astérya « Engagé.e.s, pour le meilleur et le pire ! Agir ordinaire, agir radical, agir entrepreneurial… Quelles formes pour quelles finalités ? », Paris, Centre Paris Anim’ Louis Lumière, 18 octobre 2018.
  • « De la suspicion à la familiarité : les défis posés par l’évolution de la relation enquêteur- enquêtés en terrain militant », séminaire de l’EHESS « Ethnographie des alternatives » organisé par Geneviève Pruvost et Stéphane Tonnelat, Paris, centre Raspail, 14 novembre 2017.
  • « L’espace public : portée et limites heuristiques d’un concept à l’épreuve du terrain », 3èmes Doctoriales du Carism, organisées par le laboratoire Carism (Paris 2), Paris, Centre Assas, 6 mai 2015.
  • « Les frontières d’une cantine militante : la formation d’un public politique dans le 20ème arrondissement de Paris », Journée d’étude « Les publics en mouvement » organisée par le laboratoire Carism (Paris 2), Paris, Centre Assas, 17 juin 2014.
  • « Clichy-sous-Bois, Villiers-le-Bel : la mémoire collective des émeutes chez les porte-parole de la banlieue », Journée d’étude de l’Institut Français de Presse (Paris 2), Paris, Centre Assas, 8 février 2013.

Enseignements

CONTRATS D’ENSEIGNEMENT

2021-2022 : Enseignant contractuel au département de sciences sociales (UFR Lettres et sciences humaines) de l’Université de La Réunion
En charge des cours magistraux « Philosophie et sciences sociales » (L1) et « Sources et données en sciences sociales » (L1) ainsi que des TD « Initiation à la psychologie » (L1),
« Sources et données en sciences sociales » (L1) et « Les terrains des sciences sociales » (L2).
Intervention au séminaire « Méthodologie de la recherche » à destination des étudiants de master et direction de deux mémoires de M1.

2018-2019 : ATER à temps complet à l’Institut Français de Presse (Université Paris 2)
En charge des cours magistraux « Cultural Studies » (M1) et « Approches des Sciences de l’Information et de la Communication » (L3) ainsi que des travaux dirigés « Sociologie des médias », (L3) et « Méthodologies des sciences sociales » (L2).
Codirection d’une enquête de terrain sur le mouvement des « gilets jaunes » réalisée par des étudiants de Master 2.
Responsable du séminaire « Réception et pratiques sociales des médias » (M1) et direction d’une dizaine de mémoires d’étudiants.

2017-2018 : ATER à temps complet à l’Institut Français de Presse (Université Paris 2)
En charge des cours magistraux « Cultural Studies » (M1) et « Approches des Sciences de l’Information et de la Communication » (L3) ainsi que des travaux dirigés « Sociologie des médias » (L3) et « Relations culturelles dans le monde contemporain » (L2).
Responsable du séminaire « Réception et pratiques sociales des médias » (M1) et direction d’une dizaine de mémoires d’étudiants.

2014-2015 : « Mission enseignement » en tant que doctorant contractuel à l’Institut Français de Presse (Université Paris 2)
Responsable du séminaire « Réception et pratiques sociales des médias » (M1) et direction d’une dizaine de mémoires d’étudiants.
 
AUTRES INTERVENTIONS PÉDAGOGIQUES

6 octobre 2021 : Séance sur « Les médias et les mouvements sociaux » à destination des étudiants de M2 en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de La Réunion. Intervention dans le cadre du séminaire de Grégoire Molinatti (MCF
–    Sciences de l’information et de la communication), Université de La Réunion, Saint- Denis.

23 mars 2016 : Séance sur « Les médias et la banlieue » à destination d’étudiants de L3, à l’Institut Français de Presse. Intervention pour le cours magistral « Sociologie des médias » de Jean-Baptiste Comby, Paris, Centre Assas.

7 mars 2014 : Séance sur « Les publics subalternes » à destination d’étudiants de M2, à l’Institut Français de Presse. Intervention dans le cadre du séminaire « Les publics de la réception », Paris, Centre Assas.

Autres activités académiques

Printemps 2020 : Participation au « volet portugais » d’une recherche transnationale (contextes canadien, français, belge, espagnol et portugais) autour de la question de l’islamophobie, dirigée par Abdelwahed Mekki-Berrada (Professeur d’anthropologie à l’Université Laval, Canada). La recherche avait pour but d’identifier les logiques de l’islamophobie – « médiatique » et « expérientielle » – au Portugal par des entretiens ethnographiques et des analyses (quantitatives et qualitatives) de contenu.

2015-2017 : Membre du bureau RT37 (Sociologie des médias) de l’AFS (Association Française de Sociologie).

•    Co-organisation du séminaire de l’AFS – RT37 : « Étudier les productions, circulations et réceptions des médias et biens culturels de grande diffusion. Méthodes, objets, théories », Année universitaire 2015-2016.

•    Discutant de Jérôme Berthaut et Muriel Mille pour la première séance du séminaire de l’AFS - RT37 : « Ethnographier la production. Le cas des rédactions et des séries télévisées », organisé par l’AFS – RT37, Paris, Centre CNRS Pouchet, 25 février 2016.

2015-2016 : Participation à la coordination et à l’animation du séminaire annuel du laboratoire Carism (Paris 2) « La circulation des normes. Approches en sciences sociales ».

2012-2014 : Membre de l’ANR RSCE « Les ressorts sociaux de la conversion écologique ». Participation à des séjours ethnographiques sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes dans le cadre de l’axe 2 « Attitudes et comportements en matière d’environnement ».

11 décembre 2013 : Discutant de Tristan Mattelart dans le cadre de sa conférence pour le Master 2 « Médias et publics » de l’Institut Français de Presse, Paris, Centre Assas.

25 octobre 2013 : Discutant de Fabien Granjon pour une séance du séminaire « Les publics de la réception » du Master 2 « Médias et publics » de l’Institut Français de Presse, Paris, Centre Assas.
 
Formation universitaire

2012-2017 Doctorat en Sciences de l’information et de la communication. Thèse intitulée « La politisation en terrain militant ‘radical’. Ethnographie d’un squat d’activités de l’Est parisien ».

2011-2012 Master 2 « Médias, langages et société », Mention Bien, Institut Français de Presse – Université Paris 2 Panthéon-Assas. Mémoire : « Clichy- sous-Bois, Villiers-le-Bel : la mémoire collective des émeutes chez les porte- parole de la banlieue ».

2009-2010 Master 1 « Médias Information Communication », Institut Français de Presse – Université Paris 2 Panthéon-Assas, Obtention du Prix UFR pour le mémoire intitulé : « Retour sur les reportages télévisés de France 2 durant les émeutes de 2005. Des représentations de la banlieue en voie de cristallisation ? »

2008-2009 Licence en « Sciences Politiques et Sociales » parcours « Information- Communication » de l’Institut Français de Presse – Université Paris 2 Panthéon Assas.

2006-2008 DUT Information et Communication spécialité « Communication des organisations », Université Paris 5 Descartes.