Accueil » Organisation de la recherche » Axes de recherche 2014-2018

Axe 2 2014-2018

AXE 2 : MEDIAS, CULTURE ET RESEAUX

Co-responsables : Nathalie Sonnac et Agnès Granchet

avec Josiane Jouët, Cécile Méadel et Rémy Rieffel

Depuis 1995, les médias ont progressivement changé de paradigme, leurs chaînes de valeur (création, production et distribution) étant profondément remises en question. Les nouvelles concurrences sur les marchés médiatiques, le système émergent de la gratuité et la dimension internationale croissante des marchés et des acteurs vont donner naissance à de nouveaux partages culturels et sociaux, à de nouveaux modèles d’affaires et à de nouvelles formes de régulation.
Cet axe de recherche propose d’élaborer une analyse de l’économie et du droit de la création dans l’univers numérique sous toutes ses composantes : accès aux catalogues, rémunération des ayants droit, modèles économiques, évolutions des consommations légales et illégales. La prise en compte de l’internationalisation des réseaux conduira à enrichir les analyses des trois dimensions spatiales qui la fondent : mondialisation des infrastructures techniques, déterritorialisation des services et localisme des usages. Deux grandes thématiques seront retenues : les reconfigurations des marchés et les formes diverses de leurs régulations, d’une part, l’évolution des usages et l’émergence d’une culture numérique, d’autre part.

1. MARCHES ET REGULATIONS DES CONTENUS

Une première approche concernera les Marchés des contenus et nouveaux modèles d’affaires.
Il conviendra d’identifier les caractéristiques des contenus en posant plus particulièrement la question du nouvel « écosystème » dérivé de la convergence numérique. Nous analyserons les conséquences de la désintermédiation des filières de production du point de vue des acteurs traditionnels des médias (auteurs / ayants droit / éditeurs / producteurs / diffuseurs). Seront enfin dégagées les spécificités des modèles d’affaires des plates-formes, en termes notamment de distribution de revenus et de stratégies tarifaires. Une attention particulière sera portée à l’émergence de modèles économiques alternatifs, tels les modèles communautaires qui comprennent dons et échanges non marchands.
Une seconde approche concernera les questions des Régulations et responsabilités. La réflexion portera notamment sur les objectifs de la régulation des infrastructures (risques de concentration, présence d’écosystèmes fermés, intégration verticale…) et des contenus (diversité et qualité des produits offerts, protection des données personnelles…). On s’interrogera également sur les modalités de cette régulation par des autorités indépendantes, des interventions étatiques ou supranationales, ou des mécanismes d’autorégulation et de co-régulation.

2. PRATIQUES ET USAGES

L’accès aux contenus et la construction des usages

Les modes d’accès aux réseaux et l’encadrement juridique des pratiques conditionnent largement la construction des usages : le débat sur la neutralité des réseaux devient central.
La réflexion portera sur les nouvelles pratiques de lecture notamment dans le domaine de l’information d’actualité : complémentarité ou non des usages entre les anciens supports (presse radio, télévision) et leurs versions électroniques, développement des pratiques participatives (échanges entre producteurs et consommateurs d’information).


Vers une « culture numérique »

L’émergence d’une « culture numérique » adossée aux réseaux de communication et aux liens hypertextes conduit d’une part à remodeler le savoir dans ses formes, ses formats et ses modes d’acquisition, et d’autre part à construire de nouvelles formes de reconnaissance telles que la culture de la visibilité ou de la réputation.

Il s’agit de saisir les conséquences de l’essor de cette culture du flux, du partage et du travail collaboratif sur les nouvelles relations qui s’instaurent entre les producteurs culturels, les médias et le grand public, en se penchant plus particulièrement sur les nouvelles formes de valorisation des oeuvres et des auteurs, les mécanismes de critique et de recommandation, l’évolution des logiques affinitaires, etc.

 

Centre d'Analyse et de Recherche Interdisciplinaire sur les Médias - Institut Français de Presse
5/7, avenue Vavin - 75006 PARIS | Tél. : + 33 (0) 1 55 42 50 21